Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Perdus dans les limbes – Jeremias GONZALEZ

10/03/2016 - 16/04/2016

Gratuit

Dans la théologie catholique, les limbes sont le lieu où séjournent les innocents avant la rédemption. C’est un état intermédiaire aux portes de l’enfer, si ce n’est l’enfer, durant lequel la seule consolation est l’espoir. Entre espoir et enfer, c’est la vie des migrants vivants à Calais que nous montre Jeremias GONZALEZ.

perdus dans les limbes @Jeremias GonzalezPerdus dans les limbes est le résultat d’un travail de Jeremias GONZALEZ réalisé à Calais. Cette exposition présente, avec un regard immersif, la vie d’exilés ayant quittés leur pays. En transit, avant de tenter de rejoindre la Grande-Bretagne, ils survivent dans un univers qu’on sait hostile.
Les photographies de Jeremias GONZALEZ sont des noir et blanc au tirage dur. Il renforce ainsi l’ambiance froide et la promiscuité des lieux, exacerbant l’impression de ténèbres.
Toutes ces personnes,qui ont fui leurs pays pour échapper à la répression, à la guerre civile, sont arrivées à Calais après de longs mois de marche, d’errance parfois… en quête d’un paradis perdu.
Avec Perdus dans les limbes, Jeremias GONZALEZ propose un reportage sensible, variant portraits, photographies du quotidien dans les camps… pour nous rappeler que ces personnes sont avant tout des hommes.

L’exposition a lieu au Carré d’Art, à Chartres de Bretagne, du 10 mars au 16 avril 2016.

Détails

Début :
10/03/2016
Fin :
16/04/2016
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , , , ,
Site Web :
http://www.galerielecarredart.fr/drop-menu/exposition-a-venir

Lieu

Le Carré d’Art
1 rue de la conterie
CHARTRES DE BRETAGNE, 35176 France
Téléphone :
02 99 77 13 27
Site Web :
http://www.galerielecarredart.fr

Organisateur

Le Carré d’Art
Téléphone :
02 99 77 13 27
Site Web :
http://www.galerielecarredart.fr

Donnez votre avis, venez débattre en laissant un message ci-dessous…

3 réflexions au sujet de « Perdus dans les limbes – Jeremias GONZALEZ »

Laisser un commentaire